Comment la fibromyalgie affecte votre façon de parler et de vous exprimer

Les troubles de la parole peuvent être un symptôme de la fibromyalgie. les patients signalent souvent un certain nombre de problèmes de fonctionnement cognitif, notamment une perte de mémoire, une difficulté de concentration, une difficulté à comprendre les lettres et des chiffres, une difficulté à comprendre les mots et les chiffres, une incapacité à trouver le mot qu’ils recherchent, à penser à une chose mais à dire ou écrire quelque chose de différent, etc.

Les troubles de la parole se manifestent chez les personnes atteintes de fibromyalgie, en particulier chez les femmes. C’est l’un des nombreux problèmes que la fibromyalgie apporte et il apparaît également dans l’encéphalomyélite myalgique. Les patients rencontrent parfois des problèmes de langage et d’expression. C’est quelque chose qu’il est difficile pour eux d’accepter au début, mais au fil du temps, le patient et son environnement apprennent à vivre avec lui.

Causes de difficulté à parler

L’anxiété et les crises d’anxiété peuvent causer une série de problèmes pouvant entraîner des troubles de la parole, ainsi que des difficultés à insérer vos pensées dans votre cerveau. Les troubles de la parole, c’est quand vos mots pour dire une phrase sont mélangés sans ordre. C’est ce qu’on appelle la dysarthrie et le problème ne réside pas vraiment dans les mots eux-mêmes.

Le problème est généralement avec les muscles qui sont utilisés pour parler. C’est la même chose qui se produit lorsque vous buvez de l’alcool en excès et que vos muscles ne fonctionnent tout simplement pas bien. Il est possible que ce que vous ressentez soit l’anxiété et que l’anxiété puisse causer des troubles de la parole, ainsi que d’autres symptômes semblables à ceux de la parole.

L’une des principales raisons pour lesquelles certaines personnes confondent les mots est que l’anxiété rend la concentration du cerveau très difficile. D’autres problèmes tout à fait normaux peuvent également affecter la parole. Par exemple, lorsque nous sommes très fatigués, nous pouvons être plus enclins à manifester des troubles de la parole car le cerveau ne fonctionne pas avec la même agilité que lorsque nous sommes reposés.

Les troubles de la parole sont également l’effet secondaire de nombreux médicaments utilisés pour traiter l’anxiété. En effet, ces médicaments agissent comme des relaxants musculaires et rendent plus difficile la mobilité des muscles de la bouche et du visage.

Comment la fibromyalgie affecte-t-elle votre conversation?

Si quelqu’un vous parle et que vous semblez avoir du mal à parler, ou si vous parlez et que les mots sont brouillés, cela peut être un symptôme de la fibromyalgie ou de l’encéphalomyélite myalgique.Ces deux conditions présentent des similitudes et sont également difficiles à reconnaître chez un individu car elles ne présentent souvent pas de symptômes physiques.

Il est important de se rappeler que si vous êtes en compagnie d’une personne atteinte de l’une de ces maladies, il est fort possible que vous souffriez beaucoup de douleur et de nombreux autres symptômes, tels que l’anxiété, qui vous donneraient l’impression que quelque chose ne fonctionne pas correctement dans votre cerveau.

Notre cerveau est peut-être la partie la plus importante de notre corps, et au fond de nombreuses personnes anxieuses souffrent de la peur que leur cerveau puisse leur faire défaut. Ils craignent que quelque chose ne va pas avec leur cerveau, comme une tumeur ou la sclérose en plaques, et cette inquiétude les cause encore plus d’anxiété. Les troubles de la parole sont un exemple de symptôme d’anxiété qui peut être extrêmement effrayant pour le patient.

C’est courant chez ceux qui souffrent d’attaques d’anxiété, mais dans la plupart des cas, cela ne dit rien sur la santé de votre cerveau. Vous pouvez avoir un problème avec parler clairement. Il semble que sa langue se gonfle et ne réagisse pas normalement. Vous remarquerez peut-être que vous avez l’air de faire une pointe. La pire situation concerne les personnes qui ont besoin de parler au travail.Ils ont besoin de communiquer clairement.

Les mots ne vont pas bien et la personne est incapable de trouver des mots même très communs.Parfois, des phrases entières sont mélangées quelque part entre le cerveau et la bouche. Il semble aussi s’essouffler assez rapidement et ses mots s’estompent. Il estime également qu’ils ne peuvent pas prendre une profonde respiration. Ils ont ensuite tendance à réfléchir avant de parler et à se concentrer davantage. Il sait ce qu’il veut dire, mais le mot concret ne va pas sortir et les phrases vont mal.

La bouche de certaines personnes est toujours sèche et, au premier réveil le matin, elles ont la gorge fermée, rugueuse et sèche et ont généralement besoin de boire une tasse de thé avant de se sentir capable de parler correctement. Une sensation d’oppression dans la gorge est un symptôme très commun de la fibromyalgie.

La douleur est ressentie dans les os du cou, la sensation peut ressembler à un mal de gorge ou à une bande serrée autour du cou. Même avaler de la salive est très difficile, bien qu’il soit soulagé avec le temps. Il suffit généralement de prendre une ou deux tasses de thé ou une autre infusion chaude, mais cela est très pénible.

Cela peut également être les effets à long terme de la prise de fortes doses de médicaments et il peut être temps de réajuster les doses ou peut-être même de passer à des médicaments différents ou même d’essayer des alternatives naturelles avec l’accord de votre médecin.

Le traitement et la gestion

Il est important de parler avec votre médecin au sujet de la cause de sa difficulté à parler et d’expression, bien que les troubles de la parole causés par l’anxiété ne sont pas dangereux, il est important de les traiter correctement l’apprentissage par des techniques telles que la relaxation, en évitant les médicaments qui aggravent ces symptômes et apprendre à aller à son rythme.

Si vous avez des difficultés à parler, ralentissez votre respiration, prenez une profonde respiration et détendez-vous. Évitez les stimulants tels que la caféine, la théine, etc., car ces substances peuvent aggraver le problème.

Loading...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *